Entreprendre

Est-il obligatoire d’avoir un compte professionnel ?

compte professionnel

Se lancer dans la création de sa propre entreprise : qui n’en rêve pas ? Et pour ceux qui ont une idée susceptible de faire vendre et qui ont le goût du risque, c’est une option à envisager. Bien évidemment, il ne faut pas vous attendre à une route facile. Les obstacles seront nombreux. Et la loi ne cesse de vous rendre un peu plus difficile chaque jour la réussite de votre projet. Parlons notamment des comptes bancaires professionnels.

Un compte pro : obligatoire pour tout le monde depuis 2005

Avoir un compte bancaire professionnel n’a rien de bien nouveau pour les entreprises, surtout celle de grande taille. Pour les SARL, les SA et les Start-ups, c’est une obligation imposée par la loi depuis toujours. Par contre, depuis 2005, ce ne sont pas les seuls à devoir ouvrir un compte pro auprès des banques. Cette obligation est également imputée aux auto-entrepreneurs.

L’ouverture d’un compte pro doit se faire dès la déclaration de l’entreprise. Le but étant d’assurer la transparence des gestions de compte. Et avec toutes les banques disponibles actuellement sur le marché, trouver l’offre idéale en fonction de vos besoins ne semble pas être difficile.

Pourquoi les professionnels hésitent-ils alors ?

Les professionnels hésitent pourtant à ouvrir un compte bancaire professionnel. La raison en est que les tarifs proposés par les banques sont loin d’être compétitifs, notamment par rapport aux commissions demandées dans les comptes personnels. Frais de gestions, transactions en tout genre, pénalités de découvert, etc. : ici, tout est plus cher.

Bien évidemment, certaines banques ont essayé d’attirer de la clientèle avec des offres de carte bancaire gratuite, des frais d’ouverture de compte nuls. Mais attention, ce ne sont pas les seuls points à prendre en considération.

Les banques en ligne sont plus attractives

En tous les cas, quitte à devoir ouvrir un compte professionnel, autant que ce soit auprès des banques en ligne. Dans ce domaine encore, leur modicité devance les années d’expérience des établissements physiques. Sans compter que la rapidité de la prise en charge ainsi que la facilité des démarches à suivre pour l’ouverture de compte permettent de gagner du temps dans la création de sa propre entreprise.

Que ce soit avec un compte bancaire en ligne ou dans un établissement physique, le but d’un compte pro est le même. En premier lieu, il vise à séparer les avoirs personnels de ceux professionnels, ce qui assurera une meilleure gestion comptable de l’entreprise. Par ailleurs, le compte facilitera le contrôle par les autorités, ce qui explique d’ailleurs pourquoi elles ont utilisé la loi afin d’imposer la chose aux prestataires de service.

Deux comptes personnels : est-ce possible ?

Afin d’éviter les majorations de frais imposés par les banques, certains prestataires pensent avoir trouvé la parade. Si ce n’est que pour une meilleure gestion des fonds, pourquoi ne pas ouvrir deux comptes personnels ? C’est une pratique qui est notamment interdite par la loi.

Comme susmentionnés, les comptes pros sont aussi des outils de vérifications pour l’État. Ainsi, si vous comptez vous déclarer en tant que prestataire de service, vous devez indubitablement avoir un compte bancaire pro. D’ailleurs, même si ce genre de prestataire coute plus cher, leur fonctionnement est aussi spécifique. En tant qu’autoentrepreneur, vous avez plus de possibilités notamment en termes de facilité de caisse, et vous avez droit à un accompagnement minutieux pour la bonne gestion de votre activité.

La seule solution qui reste est donc de comparer les offres des banques afin d’être sûr de profiter du meilleur rapport qualité-prix. Il existe des plateformes dédiées sur le marché.

1 Comment

Leave a Comment

Powered by themekiller.com