Finance

Ce qu’il faut savoir sur l’Asset Management

Asset Management est le terme anglais pour désigner la gestion d’actifs. Cela consiste à gérer un capital octroyé par des investisseurs en vue de le faire fructifier sur une période donnée. Cette recherche de profits suppose d’investir dans les SICAV (Sociétés d’Investissements à Capital Variable) et les actions. Ce concept est également connu sous le nom de gestion de portefeuille.

En quoi consiste l’Asset Management ?

La gestion d’actifs est assurée par une société filiale d’une compagnie d’assurance ou d’une banque. Son objectif est de maximiser les profits. C’est une pratique qui est soumise à des obligations. De ce fait, elle doit être confiée à un professionnel, nommé « Asset Manager ». Ce professionnel se charge de gérer les produits de placements proposés par les assurances et les banques. Il faut également appliquer des stratégies d’investissement.

Pour pouvoir atteindre les objectifs d’une organisation, il faut savoir équilibrer les coûts en même temps que les opportunités et les risques. Gérer les actifs permet à une organisation d’examiner les besoins de ces actifs à plusieurs niveaux. La gestion de portefeuille se fonde sur des principes comme la valeur, le leadership, la garantie et l’alignement (les objectifs sont traduits en activités, plans, décisions techniques et financières).

Les différents types d’Asset Management

La nature juridique de la gestion d’actifs permet d’isoler différents types d’Asset Management. Ainsi, on peut distinguer :

La gestion collective : un client possède des parts de fonds. Les règles entre le gérant et le client sont déterminées par une notice d’information. La gestion collective propose des produits pour de nombreux porteurs qui en achètent des parts comme les FCP et les SICAV (OPVM).

La gestion sous mandat : dans ce cas, le gérant se charge entièrement de la gestion de portefeuille. Un contrat est alors établi entre le client et la société de gestion. Un mandat s’adresse à un seul client, mais il est également possible d’y inclure des mandats de gestion collective.

La gestion pilotée : le gérant gère les fonds de l’investisseur mais il agit selon l’orientation choisie par ce dernier.

La gestion assistée ou conseillée : l’investisseur se charge lui-même de gérer ses fonds, mais il bénéficie de conseils d’un professionnel en la matière pour pouvoir prendre les bonnes décisions.

Les différents produits à gérer

Comme la gestion d’actifs a pour but de faire fructifier des fonds grâce à des investissements, on peut également distinguer différents styles de gestion :

La gestion d’actions : les fonds sont majoritairement investis en actions boursières.

La gestion diversifiée : qui consiste à investir dans différentes catégories d’actifs, lieux, et domaines d’activités. A part les actifs financiers, le gérant peut également opérer dans l’immobilier, les devises…

La gestion de produits de taux : des produits monétaires et obligataires

La gestion alternative : consiste en une gestion spéculative (hedge funds) ou en Private Equity.

Le rôle de l’Asset Manager

Son rôle principal est de faire fructifier les fonds de ses clients en évaluant le capital-risque. Pour cela, il doit optimiser les placements et rester informé sur l’évolution de la bourse et la vie des sociétés. Il doit tenir compte des contraintes réglementaires et des finalités des portefeuilles tout en profitant des meilleures opportunités d’investissement.

Par ailleurs, le gérant de portefeuille organise les informations financières. Il doit réunir les enquêtes analystes et soutirer les analyses des services études internes. Il est en charge de déterminer les valeurs à inclure dans le portefeuille.

L’Asset Manager gère et choisit donc les parts à acheter et à vendre. Il ordonne les ordres de vente ou d’achat selon le type de gestion d’actifs et se charge du suivi. Pour pouvoir remplir ces fonctions, il doit faire preuve de rigueur et avoir le sens des marchés. Il doit également avoir de multiples compétences en droit, en comptabilité et maîtriser les outils d’analyse.

En somme, l’Asset Manager investit dans l’intérêt de l’investisseur. C’est à lui de repérer les meilleures opportunités de placements. Pour cela, il doit définir une stratégie d’investissement. De plus, comme la recherche de profits implique des risques importants, la gestion de ces derniers fait partie de ses nombreuses compétences. N’hésitez pas à faire appel à un expert en Asset Management si vous voulez en savoir plus.

Leave a Comment

Powered by themekiller.com